Soupe au poulet presque chinoise …

Un air de soupe chinoise pour ce potage réalisé avec les moyens du bord.
Champignon noirs, nouilles très fines et sauce soja sont ici les ingrédients minimum pour donner un air d’Asie à cette soupe.
Et pour donner un peu de croquant j’ai utilisé du cœur de palmier en boite (je suis le seul à en manger à la maison !)
Une recette qui a connue un vrai succès à la maison.

bouillon_poulet_chinoise__1_.jpg

Ingrédients :
2 blancs de poulets.
2 tomates (ou la valeur d’une demi boite de tomates en dés)
1 oignon.
1 petite boite de cœurs de palmiers.
1 gousse d’ail.
Des champignons noirs séchés.
1 petite cuillère à café de gingembre moulu.
1 petite cuillère à café de coriandre moulue.
1 petite cuillère à café de curry.
1 cuillère à soupe de sauce soja.
200 grammes de nouilles chinoises.
1 litre de bouillon de volaille.

Réhydrater les champignons noirs dans l’eau.
Découper les blancs de poulet en fines lanières.
Emincer l’oignon.
Découper les cœurs de palmiers en rondelles.
Couper les tomates en morceaux.

Faire revenir dans peu d’huile les blancs de poulets en faire colorer.
Réserver les blancs.

Faire colorer l’oignon.
Ajouter l’ail, les tomates, le cœur de palmier et les champignons.
Mettre les épices (gingembre, coriandre et curry)
Verser la sauce soja.
Faites revenir le tout pendant 5 minutes.

Verser le bouillon et laisser mijoter pendant 25 minutes.

Juste avant de servir jeter les nouilles dans le bouillon et laisser cuire quelques minutes (ca va dépendre des nouilles que vous utilisez).

Server, ajouter un peu de piment  si vous aimez les sauces épicées.
bouillon_poulet_chinoise__2_.jpg

1 commentaire sur “Soupe au poulet presque chinoise …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.